• CouBR

"Retouche couture autour de moi"

Mis à jour : 19 mai 2019


Robe fjluide en voile de coton pour le bien-être

Le réveil du long « rêve » de la surconsommation de masse

« Retouche couture autour de moi », la recherche

C’est un des mots-clés de recherche sur les moteurs de recherche sur Internet. Ca vous étonne? Ou vous allez me demander le volume de cette recherche pour savoir si c’est important. Et vous avez raison. 9 000 recherches en ligne en France en un mois, ça vous parle ?


Les solutions du problème


1. # L’artisanat au niveau local


Déjà la formule me conforte dans mon idée de créer mon entreprise de proximité avec le service à domicile en plus de la fabrication de vêtements.


Non, ça ne veut pas dire que je me promène avec ma machine à coudre Bernina et que je m’installe dans votre salon pour vous faire vite fait un ourlet. Ca veut dire que je passerai chez vous ou à votre lieu de travail ou dans un endroit que vous m’indiquerez pour prendre en charge ou vous livrer votre commande.


Si l’essayage est indispensable c’est mieux que ce passage soit chez vous où vous vous sentez à l’aise.


2. # Les transformations


Pareil pour la # transformation. Si vous voulez que je transforme une robe en top OU en jupe, ou bien en top ET en jupe, par exemple, il vaut mieux que l’on squatte votre dressing room ou peu importe quelle pièce et que l’on fasse des essayages.


Vous voulez faire « fusionner » cette robe avec ce pull parce que la robe a des manches élimées et le pull vous ne le portez plus depuis des années mais il est encore presque neuf ? Même démarche.

Les pièces très peu ou pas du tout portées peuvent être transformées par des changements plus ou moins radicaux : changement de coupe, ajout de tissus ou des éléments de couture comme cols, manches, décolletés, décoration nouvelles…tout ce que l’on appelle

# upcycling et consiste à réutiliser leurs matières et les valoriser. Cette transformation est un sacré défi et les résultats – surprenants et originaux.


Et ainsi de suite, les possibilités sont (presque) infinies.


Les avantages :


Il est important d’effectuer toutes ses opérations au niveau local, d’où la recherche

«# retouche # couture autour de moi »– l’empreinte carbone sur # l’environnement est moindre. La # retouche des vêtements et leur # transformation sont des activités qui deviennent de plus en plus importantes et de plus en plus populaires.  Et comment ne pas l’être quand on sait que # l’industrie du textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde en plus de la destruction de centaintes milliers de tones de production. Que les consommateurs et les producteurs lentement mais sûrement avancent vers une nouvelle tendance généralisée : consommer moins mais de qualité, rallonger les délais d’utilisation des pièces, # recycler les créations en textile au maximum. La prise de conscience a évolué en prise de position qui pousse à l’action de plus en plus de personnes. J’ai été agréablement surprise quand j’ai lu sur le site Atlantico l’année dernière que, je cite : « D’autres (grandes marques), comme Patagonia, ont pris des positions assez radicales contre la # fast-fashion – en proposant une garantie à vie de leurs # vêtements, en refusant de faire des couleurs à la mode… qui se démodent, en incitant leurs clients à conserver et à # réparer leurs vêtements, en proposant en ligne et dans leurs boutiques des # vêtements d’occasion proposés à des prix plus accessibles. Patagonia est un leader du secteur et beaucoup de marques s’en inspirent : ainsi en France, Cyrillus, Petit Bateau ou Sézane ont mis en place des initiatives permanentes visant à remettre sur le marché leurs # vêtements déjà portés »[1]. Inédit !! La guerre est déclarée ! La guerre à la mode jetable ou # la fast fashion. Nous la connaissons tous, à force de l’avoir subie des années. Les # vêtements Mode à petit prix qui se dégradent à la vitesse de la lumière. Et qui finissent à la décharge où se sont accumulées déjà des montagnes de # vêtements de la sorte.


Pour conclure

Ces faits me donnent l’espoir que la bataille pour # l’environnement n’est pas perdue.

Ca veut dire ne pas agir en robot suiveur mais réfléchir, chercher et affirmer mon style en accord avec ma personnalité. Ca signifie devenir acteur de mon habillement en prenant le beau rôle de choisir des tissus de qualité et des # modèles qui me procurent du # bien-être et me correspondent.

Des réflexions et des choix que j’appelle # COUTURE EN MODE PROJET.  

(« Le terme projet désigne ce que l’on a l’intention de faire, les moyens jugés nécessaires à la mise en œuvre de cette idée, ou un travail préparatoire ».)[2]


On s’y met, alors ? Qu'en pensez-vous ?

©

[1] http://www.atlantico.fr/…/fast-fashion-dessous-combat-pour-…

[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet