• CouBR

COVID-19. Apprenez les 5 bonnes leçons du confinement

Mis à jour : avr. 20


Crédit photos UNSPLASH

Coronavirus, confinement.


Mots qui ne vous choquent plus.


Vous avez adopté ad hoc un nouveau mode de vie.


Contraintes, questions, adaptations, inquiétudes.

...

Puis rien : silence, immobilité, rétrospection. Vient le temps de la réflexion. Votre pensée se concentre sur la vie d’avant et la vie d’après, sur ce que vous paraissait impossible hier et qui s’est réalisé en 24 heures.




Réflexion
                Photo by Muffin Prakittiphoom on UNSPLASH

Cette situation est inédite mais elle fait partie de la vie. Il semblerait que tous les dix ans ou presque une épidémie ou pandémie bouleverse la vie de milliards de gens.


Au début du confinement vous avez longtemps écouté, lu, regardé les actualités partout dans l’espace médiatique et vous avez constaté que votre mental est mis à rude épreuve.

Avec le temps vous sentez que vous devez à tout prix surmonter l’angoisse et la tristesse de ces nouvelles, de cet inconnu, de cette incertitude. Tout naturellement vous trouvez la solution pour vivre dans un bien-être relatif - penser à autre chose, bref, contrôler ce que vous pouvez.


Leçon N°1 - Contrôlez ce que vous pouvez

Contrôlez vos activités


Télétravail en confinement de coronavirus
                Photo by Linkedin-sales-navigator on UNSPLASH

C’est une leçon importante par temps de crise quand la vie change brutalement. Garder le contrôle sur un nombre de choses de votre propre vie vous permettrait d’avoir des repères dans le chaos de l'épreuve et d’avancer. Garder le contrôle, même sur des petites choses, signifie que vous restez active et ne vous laisser pas abattre par les conditions nouvelles de vie.


C’est une leçon à apprendre et à mettre en application chaque fois quand dans votre vie un bouleversement survient. Inutile de se lamenter sur son sort, de chercher le ou les coupables et se plaindre sur les réseaux sociaux de tout et n'importe quoi. Adopter la position de victime n'a jamais été une bonne idée. Au lieu de cela, la personne perspicace choisira de saisir les opportunités qui se présentent, de contrôler ce qu'elle pourra. Se poser des questions, poser un regard neuf sur les situations, chercher à comprendre et réagir au mieux, vous permettrait de garder le contrôle.


Vous avez la possibilité de contrôler votre vie quotidienne en choisissant

- de vous lever tôt en semaine et suivre votre routine d’avant le confinement avec douche, petit déjeuner et de vous habiller pour la journée. La seule différence est que vous avez la possibilité de changer de style de business en casual.

- Vous pouvez faire de la gym pendant les poses du télétravail et/ou à la fin de la journée.

- Préparer les menus et les repas comme avant pour une semaine par le batch cooking.

- Maintenir l’ordre dans la maison de la même manière comme avant. Si vous faites votre lit le matin et ranger la maison le soir avant d'aller au lit, votre journée aura les repères de la vie « normale ».


Bref, gardez le plus fidèlement la routine d’avant la crise de coronavirus, l’agenda et les plannings. Et décidez de faire le maximum de vos journées de confinée. Y compris prendre soin de vous.


Contrôler ses réactions et ses attitudes dans le relationnel


Côté relationnel, vous pouvez choisir de contrôler vos réactions

- En restant à l’écoute de votre famille et vos amis


Garder le morale pendant le confinement
                            Photo by UNSPLASH

- En choisissant les mots gentils et non anxiogènes pour vos conversations.

Rester déterminée et dynamique est la meilleure réaction et la meilleure stratégie pour avancer, non seulement en ce moment.


Leçon N°2 - VIVRE LE MOMENT PRÉSENT


L’expérience du passé


Vos parents ou vos grands-parents ont déjà vécu des situations pareilles. Et pourtant, ils affirment que leur vie a été heureuse.

Comment ça ?

Ils ont tout simplement appris à vivre le moment présent faisant de leur mieux en s’adaptant aux conditions de vie changeant constamment. Dans des périodes de crises et de catastrophes l’être humain fait face aux événements survenus en mobilisant ses forces et son énergie avec une concentration sur les repères les plus importants de sa vie – sa santé et bien-être, sa famille et ses amis, son travail. C’est la manière de survivre et de garder son moral.

Les avantages de la vie contemporaine


Et cela est la plus importante des leçons de ce confinement : vivre en se focalisant sur le positif que vous pouvez retirer de ce moment de la vie pour en profiter ici et maintenant.


Faire du sport


Par exemple :

- vous avez la chance de pouvoir faire du sport à la maison et de vous promenez à l’extérieur.


Faire du sport à la maison pendant le confinement
                     Photo by Clem Onojeghuo on UNSPLASH

- Vous profitez de la nature intacte. En 1986 vos parents et vos grands-parents n’avaient pas cette chance après la catastrophe radioactive. Maintenant la nature peut vous offrir une pause enchantée. Et cela vous remplit de gratitude. La gratitude vous apporte du bien-être.


Vous faire du bien


Vous vous rendez compte que vous pouvez « transformer le citron en citronnade », autrement dit, profiter de ce moment pour faire ce qui vous fait du bien. Ce qui est possible de faire dans les conditions imposées. Ne pas attendre la sortie de ce confinement, mais utiliser les moments et les moyens disponibles pour vous procurez des petits plaisirs.


Garder le contact


Maintenant vous avez la chance de pouvoir appeler et voir votre famille et vos ami.e.s, de discuter, de rester en contact. D’ être rassurée. Qu’est ce que ça fait du bien de parler de tout et de rien avec une amie fidèle avec qui on peut tout se dire, se rappeler les moments ensemble, d’avoir un conseil…


Profiter de la culture


Aussi, ici et maintenant, avez-vous la possibilité de choisir des films, des livres, de la musique. De vous faire du bien.

L’aménagement du travail


And last but not least, vous pouvez maintenant travailler enfin en télétravail et vous êtes ravie : FINI les trajets, les bouchons, les appels qui vous empêchent d’avancer les dossiers.


S’ occuper de soi


Le stress de tous les jours que vous avez accumulé s’évanouit petit à petit et avec le temps vous trouver une certaine paix. Avec plus de temps à votre disposition, vous commencez même à vous écouter et penser à vos besoins, vos envies et vos rêves, faire des projets. Ce temps ici et maintenant est vraiment précieux, c’est un cadeau.


Vous vous souvenez de ces moments dans le passé quand vous avez envie de fuir la foule, le bruit, la cacophonie des grandes rues et des marchés ? Et voilà, maintenant, votre vœu est exaucé. Vous pouvez prendre un peu plus de temps pour vous, vous chouchouter.

Pour vivre mieux le confinement il vaut mieux garder votre habitude d’être féminine et soignée. Il n’y pas le regard des autres, c’est vrai, mail il y a le vôtre pour vous-même, il y a la famille, peut-être, les vidéos avec les amis ou collègues.


Vous vous habillez le matin tout en restant à la maison, plus confortablement, certes, mais aussi élégamment et avec du style, vous vivez le moment présent avec chic. Évitez les jeans serrés réputés de favoriser la cellulite.


- Un joli pantalon fluide, une paire de ballerines ou de mocassins et un petit pull fin ou un chemisier et le tour est joué.


Garder sa féminité pendant le confinement coronavirus
                      Photo by Ahmed Carter on UNSPLASH


                           Crédit photo CouBR

- Ou bien une robe chemise, cardigan cocon et des chaussures de ville.

- La combi – c’est le moment idéal de la porter, parce que c’est plus facile de l’enlever à la maison en cas de besoin…si vous voyez ce que je veux dire.


                  Photo by Heber Bazahona on UNSPLASH

- Ressortez ces mules que vous n’avez pas trop porté car elles gênent la conduite.

- Une goutte de parfum et un petit bijou et la journée devient différente : vous vous sentez belle et bien.


En somme, vous vous rendez compte que ce moment difficile à vivre a de bons côtés : vous êtes chez vous, vous n’avez pas froid, vous mangez à votre table ce que vous avez eu envie de cuisiner avec des produits que vous avez choisis, vous avez du temps pour vous et pour communiquer avec famille et amis, vous vous sentez bien dans votre peau, bref, vous ne manquez pas de choses essentiels.


Crédit photos UNSPLASH


Leçon N°3 – Adopter le minimalisme



Environnement épuré, propre et facile à entretenir. Crédit photo UNSPLASH


Des réactions humaines


Après la première réaction de l'annonce du confinement l'angoisse et des contraintes nouvelles dominaient votre quotidien. Habituée petit à petit vous au quotidien vous voyez chaque jour le changement du monde et devinez que plus rien ne sera comme avant. Cela veut dire qu'il faudrait vous mobiliser pour vous adapter aux nouvelles conditions


Comment ?

Aucune idée !

La seule certitude : vous devez être fin prête pour le nouveau monde. Prête pour un nouveau style de vie, certainement. Pour un nouveau job, peut-être. Pour l'instant vous restez à la maison en attendant que la crise se termine.


Passer beaucoup plus de temps à la maison change le regard sur votre environnement ; du coup, vous voyez plein d’objets comme inutiles…et vous avez envie de vous en débarrasser, ici et maintenant.


C’est une réaction normale parce que vous avez besoin d’air, de l'espace, de tranquillité et de liberté. Mais là, une montagne d’objets demande votre attention et vos efforts de les maintenir en état, de dépenser de l’argent pour les réparer, pour les renouveler, pour les déplacer si vous devez déménager.


C’est le moment où vous vous rappelez de ce style de vie appelé minimalisme dont les quelques principes vous avez commencé à appliquer petit à petit. Mais oui, c’est LA solution pour vous libérer du poids de trop de possessions, trop d’objets, trop de poids mental et financier. Vous vous devez de changer de focus désormais : vous vous concentrez sur l’essentiel – le bien-être, l’état d’esprit positif. Des crises il y en a toujours eu et il y en aura, il vaut mieux être préparée.


Le Minimalisme ou le mouvement LESS IS MORE

La beauté du détail
                        Photo by Samantha Gades on UNSPLASH

Autrement dit : vivre mieux avec moins dans le but de concentrer son énergie sur ce qui vous apporte un bien-être bien réel.


Pourquoi choisir le minimalisme ?


Une vie minimaliste vous permettrait de réussir à réaliser vos projets tout en gardant votre bien- être et vos liens avec vos proches et vos amis. Cette philosophie améliore la qualité de votre vie en vous débarrassant du superflu et en vous donnant la possibilité de vivre dans la sérénité ².


Profitez de ce moment de confinement à la maison pour faire un grand pas en avant dans le minimalisme.


Comment faire?


Pour commencer vous vous concentrez sur la question du rôle et de la place des objets à la maison. Faut-il vraiment acquérir des objets qui ne sont pas essentiels ? ou les garder une fois achetés sous une impulsion ou offerts ?


Le tri des objets qui ne sont pas à leurs places


Faut-il encore laisser traîner de vieux magazines, factures ou pubs dans la cuisine ou sur bureau ? L’article que vous n’avez pas encore lu, le contrôle de cette facture de l’eau. Et bien maintenant vous avez le temps, vous achevez les tâches commencées et vous profitez du temps à la maison pour ranger ce qui est nécessaire et préparer à jeter, donner ou transformer

Le tri des vêtements, de la décoration, de la vaisselle


Les « tonnes » de pièces d’habillement et chaussures dans les armoires, le dressing, les housses de rangement ? Vous pouvez garder que la meilleure qualité. Le reste est à trier et revendre ou donner. Il est grand temps de commencer la constitution de votre garde-robe capsule.

Le volume de la déco a gonflé sans vous apercevoir, c’est le moment de décider de quels objets vous séparer. En confinement, vous avez enfin le temps à repenser l’organisation et la décoration des espaces dans votre « chez vous ».


Vous souhaitez savourer la paix et l’harmonie en rentrant chez vous. Et si vous passiez entièrement aux couleurs et aux matières naturelles, aux meubles aux lignes épurées ? Avec une spéciale attention à la qualité qui apporte une valeur ajoutée à chaque pièce.

Ajoutez plus de plantes vertes par-ci par-là pour vous rapprocher encore un peu à la nature.


L'espace épuré est confortable
                   Photo by Reinaldo Kevin on UNSPLASH

La quantité inutile de vaisselle en double et en triple plus les pièces de mamie, le service de maman et papa, où conserver tout cela ?

Surtout ne pas garder les 2 critères de son utilisation : pour tous les jours et pour les invités. Laisser deux beaux complets pour tous les jours et se débarrasser du reste serait un bon compromis.

Le critère le plus viable pour le tri est le temps : si vous avez survécu les 3 derniers mois sans vous servir de tous ces objets, alors, pourquoi les garder toujours ? La vie a avancé très bien sans eux. Vous aussi.


C'est important de posséder moins d'objets, mais avec une meilleure qualité qui les met en valeur et augmente le plaisir de leur utilisation.

Photo by Alberto Castillo on UNSPLASH         

Leçon N°4 – LAGOM ou l’alternative scandinave


Si le mot minimalisme vous rend sceptique, tournez-vous vers l’art de vie à la scandinave appelée LAGOM ou le minimalisme scandinave qui prône je juste milieu : ni trop peu, ni trop. Il privilégie la manière de vivre sans excès et sans restriction, de se tourner vers la qualité et la modération aspirant à la beauté.

« En Suède, consommer « lagom » est la norme. L’idée, c’est avant tout de consommer peu mais bien.

- Pas de dépenses impulsives et inutiles ! Les Suédois savent se faire plaisir sans se priver mais évitent les excès en tout genre.

- Pour leurs achats, ils privilégient les commerces locaux plutôt que les gros centres commerciaux et mettent un point d’honneur à équilibrer leurs envies et leurs véritables besoins ;

- Ce qui compte pour eux, ce n’est pas la possession, mais bien la valeur de chaque chose. Toujours en quête du « ni trop, ni trop peu ».

- Ils n’achètent d’ailleurs ni les premiers prix ni les produits de luxe. Ils sont guidés par la volonté de consommer intelligemment et durablement.


La décoration monochrome, le look vestimentaire monochrome - le style préféré pour vivre dans la douceur
                      Photo by  Daniil Silantev on UNSPLASH

En tant que blog consacré à l’habillement des femmes actives, soulignons que « le style vestimentaire des Suédoises est :

- Minimaliste et sobre.

- Mais il est aussi très chic et branché.

- Les suédois, en général, privilégient avant tout des coupes tendances, sans excentricité ni couleurs criardes afin de pouvoir se fondre dans la masse.

- …choisissent notamment des basiques qu’ils portent avec style et qui leur donnent une apparence décontractée.

- Toujours dans l’esprit lagom, ils préfèrent acheter leurs vêtements à des créateurs éthiques et responsables.



Choisir la qualité et les basiques pour vivre dans l'élégance et l'harmonie
                     Photo by Laura Chouette on UNSPLASH

- Impossible pour un Suédois de contribuer à la pollution de l’environnement ! La population préfère privilégier la qualité à la quantité, les penderies ne sont donc pas surchargées. »[1]

Leçon N°5 – Adopter la slow attitude


L’attitude payante

Le saviez-vous ? Les organismes vivants ont la capacité d'autorégulation par rapport aux changement du milieu extérieur dans le but de sauvegarder l’équilibre physique et psychologique. L’être humain, lui aussi, tend à équilibrer l’état de son organisme par son comportement.

Pour l’équilibre physique et psychologique quelques « ingrédients » sont nécessaires : Avoir la paix intérieure, comprendre soi-même et vivre en harmonie avec les autres et avec la nature.


La beauté du détail
                    Photo by Jill Dimond on UNSPLASH

Tout cela n’est pas une chose facile dans notre monde de bruit constant et de stress.


Vous, femme active, vous avez un projet à finir, deadlines à tenir, les devoirs des enfants à contrôler les devoirs les enfants, coucher ces mêmes enfants, passer du temps avec votre mari, partager avec vos ami.e.s, planifier les courses, les menus etc, etc. lessive, repassage, nettoyage, un livre à lire, un cours de formation, une présentation… être performante tout le temps. Tout donner. Partout. Etre bonne mère, bonne épouse, bonne fille, belle fille, petite fille, amie, cousine, sœur….. jusqu’au moment ou vous n’avez plus rien à donner, vous êtes vidée.

Comment faire, alors ? Solutions existent déjà, à étudier pendant que vous êtes sur pause.

- Ralentir la vie contemporaine, prendre son temps en vivant en pleine conscience le moment de la création, du travail, de la pause, de la connexion aux autres.

- Ne pas gaspiller les ressources et les produits et ne pas polluer l’environnement.

- Se connecter à soi-même d’abord et puis aux autres, au temps et à la nature et tout cela d’une manière consciente et réfléchie.

- Choisir les activités qui vous rendent heureuses dans la créativité et l’appréciation de la beauté du geste, du processus, du résultat.

C’est ce que le mouvement Slow attitude préconise depuis des années. Ces principes sont applicables et déjà largement appliqués dans tous les domaines de la vie : de la nourriture au voyage en passant par la mode, la maison, le sexe, les relations interpersonnelles, l’éducation, même la ville.

Slow attitude

Les bases de la slow attitudes :

- Sans gaspiller, prendre assez de temps pour exécuter une tâche et cela dans l’objectif de s’impliquer à ce que vous faites,

- Sentir le plaisir de faire, de créer, être satisfait du résultat.

- Le maître mot est connexion : créer en connexion avec soi, l'environnement et les autres pour une expérience entière.


Concernant l’habillement,

- cela se traduit par le choix de vêtements selon votre personnalité ce qui implique qu’ils seront forcément originaux et de qualité.

- Changez vos habitudes d’achat sur une impulsion se basant sur une vague idée ou un besoin non défini.

- Prenez le temps de décider ce que vous voulez. Ce choix est un mixte de raison et d'émotion. Cela suppose que le temps de choisir et les matières sélectionnées soient utilisés d’une façon créative et responsable.

- N’achetez pas des répliques de qualité douteuse de modèles des défilés de mode crées pour des mannequins anonymes.

- Avec votre choix vous n’êtes pas celle qui subit, qui est à la merci des goûts et les préférences des autres, non. Ce sont les autres, les professionnels qui sont à votre service.


Apprécier la qualité et le style
Photo by Volha Flaxeco on UNSPLASH

Le travail de l’artisan est l’essence même de cette philosophie. Par exemple, CouBR est née justement de la motivation d’apporter de la valeur nouvelle dans la vie de ses clientes en mettant accent sur

- La cliente et l’attention spéciale à ses besoins de femme active,

- lui faciliter la vie par ses services d’accompagnement, de services à domicile,

- lui offrir la possibilité de participer à la création et de faire ressortir sa personnalité,

- lui apporter de la sérénité et de l’harmonie par le choix, les lignes épurées, les matières et les couleurs proches de la nature.

***

La crise comme moteur de développement

Au cours des dernières années et siècles, les crises se sont multipliées et diversifiées. Elles ont changé le monde et lui ont donné l’occasion d’apprendre et d’appliquer les leçons apprises.


La vie après la crise provoquée par le nouveau coronavirus va conserver les nouvelles habitudes et les nouvelles attitudes acquises pendant le confinement.


Vous allez sortir du confinement et de la crise plus forte, plus concentrée sur les éléments essentiels de votre vie. Après ces événements, vous êtes capable de vous adapter et de trouver les solutions des nouveaux problèmes en mettant au profit les précieuses leçons de la pandémie. Et cela dépend de vous...


L'esprit libre n'a pas peur du changement
Photo by Barth Bailey on UNSPLASH

[1] https://www.consoglobe.com/lagom-art-de-vivre-suede-cg

[2] https://www.marieclaire.fr/le-minimalisme-ou-l-art-de-vivre-avec-legerete-et-serenite,1249995.asp